06 janvier 2007

Depuis qu’en 1808 Laurent Mourguet le créa, Gnafron n’a pas cessé de mettre son grain de sel dans les affairespubliques. Très vite, il se fit journaliste. Ainsi, en 1865, promu rédacteur en chef et directeur du Journal de Gnafron, Cousin de Guignol, il proclamait : “Me voilà incarné dansun corps de journaliste. Ne suis-je pas du bois dont on les fabrique ? Et n’est-ce pas aux marionnettes à devenir hommes, lorsque tant d’hommes se font marionnettes ? ”Au lendemain de la chute du Second Empire, en septembre 1870, Gnafron, journal... [Lire la suite]
Posté par gnafron à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]