21 décembre 2006

CONTE DE NOËL

L’Hommage du Merdelion "Tel luy soit Dieu qu'il m'a esté" (François Villon)                 Je savais déjà que le Merdelion me vouait une admiration toute particulière ; mais j’ignorais que ce fut à ce point ! Là, franchement, je suis gêné…         Maginez-vous qu’y ne se passe pas une semaine sans que le Gégé ne s’enquiert des nouvelles de mes zécritures. Y veut tout savoir : si j’ai écrit quéquechose sur Lui... [Lire la suite]
Posté par gnafron à 17:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 décembre 2006

Moët et Chandon

"Il commençait à y avoir un temps pour le Moët et Chandon et un temps pour faire la révolution."Manuel Vazquez Montalban (Le pianiste)
Posté par gnafron à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2006

Chronique Historique

Le    Merdelion Depuis que Louis Pradel occupa la fonction (1957-1976), le Prévôt des Marchands de Lyon est dit «Merdelion». Au jour d’aujourd’hui, c’est Gégé 1er qui a hérité du titre. D’aucuns cependant préfèrent le nommer « Louis-Philippe Collomb » : drapeau tricolore sur la façade, mais, par dedans, parti-pris de l’aristocratie, règne de l’autosatisfaction, exécration de tout ce qui ne se plie pas à la volonté du Prince. (D’après B.Benoît, Historien officiel, biographe attitré du juste-milieu lyonnais,... [Lire la suite]
Posté par gnafron à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 décembre 2006

Extrait du Bloc-Notes d'Arsène

        Ce n’est pas l’objet de la Gauche d’agrandir les champs, les bois, les prés, les maisons et la fortune des nantis, mais bien d’instruire et de favoriser le peuple, de lui assurer le travail et de faire bénéficier les plus démunis de la solidarité nationale. Sur tous ces points, on voit, tristement, ce que les socio-démocrates européens ont fait de la Gauche. Pendant ce temps, les peuples d’Amérique latine font entendre une autre musique… Evidemment, de ce côté-ci de l’Atlantique, la presse... [Lire la suite]
Posté par gnafron à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2006

Temps pourris !

"Temps pourris, où Satan ne veut pas perdre son âme et où les socialistes veulent perpétuer le capitalisme..."Manuel Vazquez Montalban (L'homme de ma vie.)
Posté par gnafron à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 décembre 2006

En direct de l'hôpital.

Comme vous savez sans doute, le Merdelion a été hospitalisé pour une opération à la hanche. Maginez-vous que, depuis son lit d'hopital, le Gégé a tenu à envoyer un message aux lecteurs du Journal de Gnafron. Vous voyez bien qu'y ne cesse de penser à nous... Bonjour à tous,Voici un petit mot depuis l’hôpital, pour vous dire que j’ai été opéré à la hanche, que tout s’est parfaitement bien passé, et que je suis à nouveau « sur pieds » ou presque. J’ai d’ores et déjà passé quelques coups de téléphone et me replonge dans les dossiers de... [Lire la suite]
Posté par gnafron à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2006

Révolution...

"S'il n'y avait pas les soldes dans les grands magasins et des occupations comme la Ligue nationale de football, la Révolution serait une affaire de mois. Elle serait inscrite dans le plan quinquenal."(Manuel Vazquez Montalban. Sabotage Olympique.)Commentaire : Allez l'OL ???
Posté par gnafron à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2006

La Fête des Lumières/Les Illuminations

L'ami Rdelion (de la Croix-Rousse) m'a envoyé le message ci-dessous, que raconte les mésaventures de Pépé et Mémé lors des Illuminations.Je me dis que j'ai bien fait de rester à Vert Olive à vider des Pots de Côtes, acque mon ami Claudio. (Voir plus bas) Il pleut ! Le Pépé dit à la Mémé : « Prends ton parapluie, je t'emmène voir les lumières de la ville : on en parle partout même dans la télé de Paris ». Les voilà partis à l'arrêt du Clos Jouve. Prenez les transports en commun ; le 8 décembre, c'est... [Lire la suite]
Posté par gnafron à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2006

Les Illuminations

Les Illuminations (… une cloche de feu rose dans les nuages) Maginez-vous que des mécréants prétendent que c’est à Lédéhef qu’on doit les illuminations du 8 décembre à Lyon. Les ignares ! y savent même pas qu’à Lyon on a inventé les illuminations avant l’électricité ! La preuve que les illuminations de Myrelingues étaient déjà célèbres au 19ème siècle, c’est qu’en 1878 Arthur Rimbaud leur a dédié un livre que se nomme justement « Illuminations ». Et pour bien faire comprendre combien il était admiratif... [Lire la suite]
Posté par gnafron à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2006

Gnafron d'hier et d'aujourd'hui

Depuis qu’en 1808 Laurent Mourguet le créa, Gnafron n’a pas cessé de mettre son grain de sel dans les affaires publiques. Très vite, il se fit journaliste. Ainsi, en 1865, promu rédacteur en chef et directeur du Journal de Gnafron, Cousin de Guignol, il proclamait : « Me voilà incarné dans un corps de journaliste. Ne suis-je pas du bois dont on les fabrique ? Et n’est-ce pas aux marionnettes à devenir hommes, lorsque tant d’hommes se font marionnettes ? » Au lendemain de la chute du Second Empire, en septembre 1870,... [Lire la suite]
Posté par gnafron à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]